Si vous êtes un consommateur averti de miel, il est fort probable que vous avez déjà constaté que tous n’ont pas le même gout. Leurs couleurs varient aussi souvent. Ainsi, certains sont d’un jaune soleil, d’autres par contre sont plus foncés. Que faut-il alors comprendre par ces différences notoires ? En effet, tous les miels sont produits par des abeilles. Toutefois, le nectar utilisé pour leur élaboration peut provenir d’une gamme variée de plantes. Dans ce contexte, combien de types de miel existe-t-il ?

Deux grandes catégories de miels

Après de multiples recherches, il est possible de ranger les différents miels en deux grands groupes. Le premier concerne les miels monofloraux et le second, les miels polyfloraux. Si vous pourriez retrouver les deux catégories sur https://ma-ruche-en-pot.com, il est néanmoins essentiel de savoir les distinguer. Alors, qu’est ce que c’est qu’un miel monofloral ?

Un miel monofloral est un miel dont le pollen principal provient à plus de 50 % de la même plante ou de la même fleur. C’est ce qui explique le fait qu’on parle souvent de miel de tilleul, de miel d’acacia ou encore de miel d’aubépine. Le miel monofloral est un miel de cru.

À l’opposé, les miels polyfloraux sont connus pour être un véritable mélange de pollens. Aucune plante ou fleur ne domine dans ce miel. On parle alors de miel « toutes fleurs ».

Tous les miels n’ont pas la même qualité

Comme vous pouvez vous y attendre, tous les miels n’ont pas la même qualité. Il faut d’ailleurs observer que leurs gouts diffèrent l’un de l’autre.

Le miel monofloral est très prisé sur le marché. Toutefois, il n’est pas exclu de rencontrer des miels polyfloraux de haute valeur.

Aujourd’hui, pour éviter toute confusion, il est préférable de se rabattre sur des miels 100 % français. Ces derniers sont certifiés, et leurs étiquettes indiquent toujours leur provenance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here