Pour les profanes, chat égal chat. Mais les connaisseurs, eux, savent qu’il n’en est rien. Si vous désirez un matou pour vous tenir compagnie, mieux vaut rester à l’écart des félins trop indépendants. En fonction de la race, votre compagnon sera soit un fieffé filou, toujours en quête d’amusement, soit un félin solitaire qui ne demande qu’à dormir en paix.

Qu’appelle-t-on chat de race ?

Peu importe l’origine de votre chat, une chose est sûre : c’est l’un des dignes représentants du genre Felis Linnaeus. En ce qui concerne la race, c’est une toute autre paire de manches…

Le terme « race » est utilisé pour désigner un ensemble de félins présentant les mêmes caractéristiques et dont les origines sont bien connues. Il est à noter qu’une race peut être le fruit de la sélection naturelle ou de croisements initiés par l’homme. À titre d’illustration, le siamois peut être trouvé à l’état sauvage tandis que le ragdoll est un pur produit du savoir-faire américain.

Pour qu’un chaton soit reconnu comme étant de race Maine Coon par exemple, il doit disposer d’un pedigree identifié. Si ce n’est pas le cas, il sera décrit comme un félin « de type » ou « d’apparence ». Et oui… N’est pas chat de race tout félin qui le désire.

En France, la désignation des chats de races est la chasse gardée du Livre Officiel des Origines Félines ou LOOF.

Pour que le pedigree de votre minou lui soit attribué, ses deux parents doivent être de la même race et avoir été identifiés par le LOOF. 30 jours maximum après sa venue au monde, des déclarations de saisie et de naissance doivent être expédiés au LOOF. Quelques mois plus tard, une reconnaissance de pedigree doit être envoyé au même organisme.

Être un chat de race ne se résume pas à un bout de papier… Avant toute chose, ces félins se distinguent par leurs physiques graciles et leurs caractères uniques qui les hissent au-dessus de la masse.

Des chats uniques qui ne se ressemblent pas

Maine Coon

C’est avec une fierté non déguisée que ce chat à poils mi-longs porte le nom de l’État américain où il a vu le jour. Mesurant 1 mètre de long à l’âge adulte, ce félin à l’aspect sauvage est un géant au cœur tendre. S’il sait se montrer impitoyable envers les souris qui infestent les appartements, il ne rechigne jamais à passer de doux moments en compagnie de son maître. Très sociable, il s’adapte facilement aux enfants et aux autres animaux de compagnie.

Savannah

Son appellation seule est une invitation à explorer les grandes étendues herbeuses Africaines… Son pelage tacheté rappelle les guépards et à tout instant, on s’attend à le voir détaler en courant…

En 1986, Judee Frank, une éleveuse américaine créé le premier Savannah en croisant un Bengal avec un Serval d’Afrique du Sud. Le résultat : un chat à poils courts qui a conservé l’élégance des plus grands fauves et a adopté la douceur des chats domestiques.

Il n’est pas rare de voir un Savannah adulte peser plus de 10 kgs. Hypoallergénique, il regorge d’énergie et adore se défouler en batifolant dans l’eau. Un chat vraiment particulier…

Munchkin

Si vous recherchez un chat d’intérieur à l’allure coquette, ne cherchez pas plus loin. Avec ses courtes pattes, son pelage fourni, et son sentimentalisme à toutes épreuves, le Munchkin est un véritable attrape-cœurs.

Essayez-donc de regarder l’un de ces félins sans esquisser un sourire… Impossible. En 1983, Sandra Hochenedel n’a pas su résister à la nouvelle race féline qu’elle venait de créer. Adopter un Munchkin, c’est la garantie de passer 13 années de bonheur au-côté d’un compagnon toujours disposé à vous donner de l’amour…

Sphynx

C’est à Toronto, dans le grand froid canadien, que le Sphynx est venu au monde. Son duvet est si léger qu’il semble totalement dépourvu de poils… À se demander comment il a pu résister au rude climat d’Amérique du Nord.

Née de façon spontanée, la race des Sphynx a été standardisée sur le territoire français. Souvent regardé comme une curiosité, le Sphynx est un chat extrêmement affectueux à tel point que certains le jugent souvent collant. Vous êtes prévenu : si vous avez besoin que l’on respecte votre espace personnel, ce chat très démonstratif ne vous conviendra sûrement pas…

Sacré de Birmanie

À mi-chemin entre le sophistiqué Persan et l’intriguant Siamois, le Sacré de Birmanie est un félin très sensible. Doté d’une épaisse fourrure mi-longue, ce chat se caractérise surtout par sa propension au silence. Il miaule très peu et seulement si c’est indispensable.

D’un naturel discret, il comprend facilement les émotions des humains qui l’entourent. Sociable, il conserve néanmoins une part d’indépendance. C’est pourquoi il est apprécié par les familles avec enfants qui ne peuvent pas se permettre de lui dévouer tout leur temps.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here